Sans Confiance, point de Leadership!

Le leadership est la capacité d’un individu à influencer, à motiver, et à rendre les autres capables de contribuer à l’efficacité et au succès des organisations dont ils sont membres.

En règle générale, les dirigeants ont une position de puissance et/ou d’autorité; et pour autant le leadership n’est en aucun cas le pouvoir!

  • Le pouvoir va du haut vers le bas, il s’impose de manière hiérarchique. Le leadership va du bas vers le haut: on est reconnu leader par son groupe,
  • Le pouvoir donne des ordres, fait exécuter. Le leadership est participatif, suscite et utilise la créativité de chacun, il fonde son autorité sur la synthèse des forces du groupe,
  • Le pouvoir cherche à diviser pour mieux régner: organiser et répartir les tâches. Le leadership, c’est unifier pour mieux régner: il cherche à souder, à encourager l’adhésion à des idées, une cause, un objectif, une ambition.

Les leaders eux inspirent! Qu’il s’agisse d’individus ou d’organisations, nous suivons les leaders non pas parce que nous le devons mais bien parce que nous le voulons.

On trouve de nombreuses citations décrivant le leadership: pour Dwight Eisenhower, « le leadership est l’art d’amener les gens à participer à la réalisation d’un objectif qu’ils ont fini par considérer comme valant la peine d’être poursuivi »; ou alors comme le dit Gilles Pajou, « être un leader, c’est créer un monde auquel d’autres gens ont envie d’appartenir ».

La confiance, quant à elle, est une croyance spontanée ou acquise en la valeur morale, affective, professionnelle… d’une autre personne, qui fait que l’on est incapable d’imaginer de sa part tromperie, trahison ou incompétence. C’est une émotion déclenchée et entretenue à chaque action ou initiative que l’on prend.

Tout comme l’engagement, la confiance ne se décrète pas. Elle est d’une richesse inestimable mais elle est aussi très fragile. Jean-Paul Sartre disait « La confiance se gagne en gouttes et se perd en litres ». La confiance est tout sauf quelque chose d’objectif et pourtant elle est bel et bien fondée et c’est là toute sa force.

Leadership et confiance sont intimement liés et reposent sur deux valeurs essentielles que sont la sincérité et l’intégrité. Le leader est quelqu’un qui se connait, qui est conscient de ses forces et de ses faiblesses. Il a développé la connaissance de soi et des autres, il est ouvert, simple et vrai!

Ancrée et nourrie, la confiance permet au leader d’incarner sa mission, sa vision et les valeurs sur lesquelles son leadership se fonde.

1. La confiance donne du courage

Le leader a une vision claire de l’endroit où il veut aller. Il est courageux et ne lâche rien; en effet, s’il n’est pas en mesure de tout donner pour une cause juste à laquelle il croit, alors son leadership n’aura pas de prise. Nul ne suit un leader qui ne s’engage pas à fond ou qui laisse penser qu’il y a des objectifs plus importants que ce qu’il entreprend. Il sait qui il est, et agit ouvertement en fonction de ses valeurs et de ses croyances.

2. La confiance anime la passion

Le leader partage sa passion et son enthousiasme! C’est cet engagement inconditionnel dans l’action et son côté irréversible qui fait indéniablement la différence. Cette énergie qui émane de lui est visible par tous et devient contagieuse. Elle signifie que quelque chose de fort se produit à leurs côtés et qu’ils peuvent embarquer sans crainte dans l’aventure ou se charger de cette énergie répond à leurs propres besoins et leurs attentes.

3. La confiance impose l’exemplarité

Le leader se doit d’être exemplaire par son comportement et les valeurs qu’il incarne mais aussi par le projet et l’ambition qu’il porte. Cette exemplarité est mise à l’épreuve quotidiennement et c’est de cette façon qu’il construit sa crédibilité et donne du sens à son action. Il diffuse une image positive de son organisation à ses collaborateurs qui les amènera à en devenir eux-mêmes les ambassadeurs engagés et responsables.

4. La confiance stimule l’inspiration

Le leader affiche une ambition et propose des projets auxquels l’équipe est fière d’adhérer. Cette quête de sens habite chacun d’entre nous. En effet, ce que l’équipe achète, ce n’est pas ce que le leader fait ou comment il le fait, mais bien pourquoi il le fait. Et si il parle de ses convictions profondes, il attire ceux qui croient en ce qu’il croit!

5. La confiance conduit à la cohérence

Le leader doit constamment faire ce qu’il dit et dire ce qu’il fait! Le respect des promesses faites et des engagements pris sont l’essence même de son comportement jour après jour et année après année. Il devient parfaitement lisible pour les autres. Cette cohérence s’appuie sur une vision et des croyances puissamment ancrées en lui. Il sait où il va et pourquoi il y va.

6. La confiance renforce la solidarité

Le leader est à l’écoute, attentif, compréhensif et soutient les membres de son équipe en toutes circonstances. Il est là pour eux et il leur tend la main quand il le faut. C’est son rôle. La solidarité, c’est l’entraide, l’esprit d’équipe et le sentiment d’appartenance qui nous lient à ceux qui nous entourent.

7. La confiance développe l’empathie

Le leader fait sentir aux membres de son équipe qu’il a confiance en eux et que chacun des membres est important, unique et respecté pour ce qu’il est et ce qu’il entreprend. Parfois l’équipe pourra oublier ce qu’il a dit, mais ils ne pourront jamais oublier ce qu’il leur a fait ressentir. Il est avant tout humain et vulnérable : il reconnait ses erreurs, il exprime ses émotions, dévoile une part de son intimité en partageant non seulement ses valeurs profondes, mais aussi ses doutes, ses peurs et ses joies.

8. La confiance rend généreux

Le leader donne le meilleur de lui-même souvent sans compter et sans rien attendre en retour. Il ne s’attribue pas tout le mérite, mais il met en valeur et à l’honneur ses équipes. Il n’a pas besoin des applaudissements et des louanges. Il est suffisamment confiant et sûr de lui pour donner le crédit aux autres; il se rend compte qu’il y a une très grande joie à regarder les succès des autres et de savoir qu’il y a joué un rôle.

La confiance est l’outil le plus puissant que le leader possède. Lorsqu’on se sent en confiance, on est loyal, on innove, on fait confiance, on coopère, on contribue, on s’épanouit…