Comment faire de la résilience notre principale alliée aujourd’hui ?

La période que nous traversons aujourd’hui nous impose tous un temps d’arrêt dans nos vies réglées au quart de tour. Tant de choses sur cette crise échappent à notre contrôle. Pas seulement le virus lui-même, mais bien d’autres aspects de notre vie quotidienne sont chamboulés et remettent en cause notre équilibre de vie. 

Le neuropsychologue Rick Hanson dit : « en tant qu’êtres humains, nous avons trois besoins fondamentaux : la sécurité, la satisfaction et la connexion. Lorsque nous percevons que ces besoins sont satisfaits, nous sommes en mesure de rester dans ce qu’il appelle la « zone verte », où nous pouvons relever les défis qui se présentent à nous de manière plus sereine et efficace. Lorsque certains de ces besoins ne sont pas satisfaits, il est facile de tomber dans ce qu’il appelle la « zone rouge« , où notre réaction première est soit de combattre soit de fuir ; le stress, la peur et la négativité peuvent alors prendre le dessus.  

Alors, comment pouvons-nous faire face aux défis qui se présentent à nous sans laisser la peur, l’anxiété nous envahir ? 

Il y a bien une ressource en nous, une compétence souvent insoupçonnée à laquelle nous pouvons faire appel et qui peut nous aider à retrouver cet équilibre si précieux. Cette compétence, c’est la résilience.  

La résilience est un terme dérivé de la science des matériaux et indique la propriété qu’ont certains matériaux de conserver leur structure, ou de reprendre leur forme initiale, après avoir été soumis à un écrasement ou à une déformation. 

En psychologie, la résilience est la capacité à faire face au stress et à l’adversité. Elle provient de la croyance en soi, et en même temps, en quelque chose de plus grand que soi.

Les personnes ayant un niveau élevé de résilience sont capables de réagir efficacement à des expériences négatives, de donner un nouvel élan à leur existence, et même parfois d’atteindre des objectifs importants. En effet, l’exposition à l’adversité semble les renforcer plutôt que les affaiblir. Elles ont tendance à être optimistes, flexibles et créatives, ont une grande intelligence sociale, savent bien travailler en équipe et chérissent leurs propres expériences et celles des autres.

Il est dans la nature humaine de résister au changement. Mais il est inévitable, et développer notre propre résilience nous aide non seulement à survivre à ce qui est en train de se passer, mais aussi à apprendre, à grandir et à nous épanouir dans le changement. 

En effet, à chaque défi que nous rencontrons, nous développons de nouvelles compétences et de nouvelles façons de faire face aux événements. Cette résilience, une fois révélée, nous est utile tout au long de notre vie. Maîtrisée, elle nous permet de nous appuyer sur nos expériences passées aussi bien sur le plan physique qu’émotionnel. Le fait de nous savoir résilients nous donne cette force, ce supplément d’âme pour poursuivre notre chemin de vie plus sereinement.

Alors comment reconnaître et développer notre propre résilience ? Voici, 8 conseils à pratiquer quotidiennement pour y parvenir: 

  1. Observons nos émotions

Apprendre à réguler nos émotions est la clé pour ne pas s’enliser dans le stress. Observons tranquillement ce qui nous met en colère, nous frustre, nous rend triste ou anxieux, coupable ou honteux. Ensuite, demandons-nous si l’émotion est justifiée ou pas. Souvent, nos réactions sont le reflet d’une pensée erronée et très loin de la réalité.

  1. Développons la “positive attitude”

Rester sur ses erreurs passées ou être pessimiste dans les moments difficiles ne nous aidera pas à surmonter ces événements. Comprendre que ces périodes ne sont que temporaires et que nous avons la capacité de les traverser nous aidera à garder une attitude positive.

  1. Vivons plus sainement

Le maintien d’un mode de vie sain est une excellente arme pour lutter contre le stress et l’anxiété. Il a été démontré que les techniques de relaxation telles que la méditation, la respiration profonde ou le yoga permettent de réduire grandement notre niveau de stress. Une bonne alimentation, pratiquer une activité physique régulière et bien sûr, le sommeil sont autant d’éléments qui favorisent la résilience.

  1. Acceptons les choses que nous ne pouvons pas changer

Changer une situation difficile n’est pas toujours possible. Si cela s’avère être le cas, reconnaissons et acceptons les choses telles qu’elles sont et concentrons-nous pleinement sur tout ce sur quoi nous pouvons avoir un impact positif.

  1. Demandons de l’aide et aidons les autres

Être aidé est une très bonne chose ; cependant, il est souvent difficile de demander de l’aide ; nous pouvons être gênés ou même avoir honte parfois, et nous n’osons pas. Ne laissons pas l’orgueil prendre le dessus. Aider les autres est probablement la meilleure façon de s’aider soi-même; d’assurer sa propre survie, d’affronter ses peurs, de se libérer de ses croyances limitantes, de se dépasser tout court.

  1. Enrichissons nos relations

Continuons à nourrir et développer des relations solides et solidaires, tant sur le plan personnel que professionnel. Prenons aussi le temps chaque jour de montrer aux autres qu’ils comptent pour nous. L’expérience partagée pendant ces temps difficiles renforce davantage les liens entre les gens. 

  1. Soyons persévérants

Être résilient ne se fait pas en un jour; c’est une expérience et un travail au long cours. Tout comme l’agriculteur doit cultiver pour sa récolte tout au long de l’année; la résilience demande de la discipline, de la détermination et de la persévérance pour porter ses fruits. 

Quel que soit le résultat auquel nous aspirons, continuons toujours à nous demander « pourquoi » jusqu’à ce que nous puissions identifier le désir fondamental qui y est associé. Le fait d’ancrer clairement nos objectifs de vie, nous donnera l’énergie et la motivation nécessaires pour continuer notre chemin, et cela peu importe les obstacles et les revers que nous rencontrerons.

  1. Croyons en nous

Croire que nous pouvons surmonter l’adversité est la clé pour y faire face. Se rappeler de nos succès de nos réussites, développer nos points forts peut nous aider à renforcer la confiance en soi dont nous avons tant besoin pour nous épanouir. 

Enfin, rappelons-nous que cette crise du Covid 19 passera. Cette pause inédite et forcée que nous vivons aujourd’hui est une formidable opportunité d’introspection ; une réflexion à plusieurs niveaux à la fois sur nos valeurs, nos besoins et la confiance que nous avons en l’avenir.   

 » Personne ne peut retourner en arrière, mais tout le monde peut aller de l’avant. Et demain, quand le soleil se lèvera, il suffira de se répéter : je vais regarder cette journée comme si c’était la première de ma vie. » Paulo Coelho

 

Aymard de Germiny